the revival of a series of 2000 brands

M6 – MARDI 24 JANVIER À 21 H 10 – SOIRÉE SPÉCIALE

Yvan Le Bolloc'h sur le tournage d'un épisode de «Caméra Café».

C’est l’histoire d’un duo comique inséparable, d’une pause-cafe à la française et d’un projet qui a dormi sept ans avant de trouver preneur. The popular series Camera Café s’incrit aujourd’hui dans le patrimoine audiovisuel français. Elle a fait l’objet de multiple adaptations à l’étranger et ses fideles spectateurs y sont toujours aussi attachés.

The carton failed by the dernière soiree de Plus belle la life sur France 3, le 18 novembre (après dix-huit saisons et 4 665 épisodes), n’a pas échappé à M6, qui propose une soirée inédite en l’honneur de sa fiction transgénérationnelle. La chaîne diffuse ce soir, en deux sessions, une forme d’épilogue à sa série: une fiction, Camera Café: 20 an hoursuivie d’un documentaire, Camera Café, 20 a.m. après (Calt Production), avec des anecdotes, des séquences-cultes et des témoignages sur ce premier format court et quotidien de la chaîne. L’occasion de couvrir ce que ses interpretes sont devenus, more années apres un arrêt – délibéré – au sommet in 2004.

On revient sur la genese de l’amitié fusionnelle qui unissait les deux protagonistes, Yvan Le Bolloc’h (the commercial Jean-Claude Convenant) and Bruno Solo (the directeur of achats and syndical délégué Hervé Dumont), who imaginern ce projet for le plaisir de jouer ensemble, accompagnés du scénariste Alain Kappauf. Enchaînant les refus pending sept ans – les gens voudront-ils se voir au travail une tenure chez eux? -, c’est finalement la chaîne M6, à la recherche d’un national program of sept minutes, qui se declare preneuse.

Humor and personality traits excess if ses persons

Camera Café launched on the petit écran of September 3, 2001, and it will transform quickly in succession. Rassemblant between quatre et cinq millions of telespectators quotidiens, elle parvient aussi à toucher les children, allors surrepresentés dans son audience. L’humour et les traits de caractère excessifs de ses personnages, une légèreté familière et décontractante conquièrent le public. “With this series, we have created a deuxième family.”, explique Yvan Le Bolloc’h. And si his tours of sept cents épisodes sont ponctués d’interminables fous rires, c’est aussi (et surtout !) dû à l’exigence in the l’écriture de la trentaine d’auteurs qui alimentent l’efficacity of this duo.

Philippe Cura (le chauffeur du patron) explique qu’il a décroché le rôle en se faisant passer pour un coursier

Mais Camera Café ne tourne pas qu’autour des deux principaux acteurs. Le documentaire rend alsosi hommage aux autres personnages, qui ont contribué à lui offrir son épaisseur. On y redécouvre Jeanne (Jeanne Savary), the naïve secretaire de direction, Sylvain (Alexandre Pesle), l’expert-comptable and souffre-douleur of ses collegues, Philippe (Alain Bouzigues), l’exubérant responsable informatique. Les interprètes devoilent leurs anecdotes sur la série. Philippe Cura, qui y joue le chauffeur du patron, explique qu’il a decroche le rôle en se faisant passer pour un coursier: “Bonjour, I’m in a colis de la part de Bruno Solo”at-il dit aux producers, à qui il a donné « cassette VHS. Trois semaines après, j’ai été appelé ».

Pour this soirée empreinte de nostalgia, les trois larrons entendaient surfer plus que jamais sur l’air du temps, “have the ton of caustique and humorist that he has done [leur] brand of fabric »raconte Bruno Solo. “Vingt ans après, si le monde du travail a subi des bouleversements majors – télétravail, ubérisation -, il n’en demeure pas moins traversé by the peur du chômage and du déclassement, all like Hervé and Jean-Claude »souligne Yvan Le Bolloc’h, dont le personnage est « devenu has been in his enterprise 2.0 », une PME de province qui menace de le licence. In 2023 as in 2003, the coffee machine deteriorated as well as served catharsis in entreprise.

La fiction Camera Café, 20 ans de jà et le documentaire Camera Café, 20 a.m. après, de Calt Production et M6. Intégralité de la série sur 6 play.

Lie also: Article reserved for our subscribers Plus belle la life, fin de partie pour la série phare de France 3

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *