Rugby: that is what nouveau ennuis judiciaires of Bernard Laporte

the essential
The presenter retraited the FFR a week ago on January 24th. Placé en garde à vue en début d’après-midi, Bernard Laporte is sorti libre et sans poursuites.

Laporte, Charvet et Rives ciblés par une affaire de planchiment de fraude fiscale aggravé

Quelques semaines après sa mise en retrait de la présidence de la Fédération française de rugby, Bernard Laporte a été placé en garde a vue ce mardi 24 janvier pour planchiment de fraude aggravée fiscale.

A convocation that resulted in an enquête distincte de l’affaire de corruption dans laquelle le patron du rugby français a été condamné le mois dernier en première instance à deux ans de prison avec sursis, au coté de l’homme d’affaires Mohed Altrad , president of the club de Montpellier.

Bernard Laporte was a companion of his son’s financial manager who communicated to the AFP that he was affiliated with “a donation of consent of his 12-year-old aunt and his associate of Bernard Laporte, whose donation was not a rule. Declaree à l’administration fiscale”. “Il est établi que Bernard Laporte n’a perçu aucune somme et ne se trouve impliqué qu’en quality d’associé”, at-il ajouté, soulignant que ni la FFR ni le rugby in general ne pouvaient être “impactés by ce dossier private”.

A lire also:
Bernard Laporte en garde à vue: “Scandaleux”, “acharnement”… L’un des avocats réagit

Les deux anciens internationaux tricolores, Jean-Pierre Rives et Denis Charvet ont également été entendus par les enquêteurs cette après-midi d’après les informations de Rugbyrama. They are not equal and they are free, but there is no charge.

Aucune pour suite retenue contre Bernard Laporte

End durant une bonne partie de l’après-midi, l’ancien sélectionneur du XV de France risquait gros. In effect, d’après le ministère de la justice: “One personne coupable de planchiment de fraude fiscale riske une peine de 375 000 euros d’amende et 5 ans d’emprisonnement.”

Mais la garde à vue a pris fin en tout début de soirée et à ce stadium, aucune poursuite n’a été retenue à l’encontre du natif de Rodez. “Il est sorti sans aucune convocation de police, ni de présentation à un juge d’instruction”, a declaré à l’AFP l’un de ses avocats, Me Jean-Pierre Versini-Campinchi.

Un new episode judiciaire à un crucial moment

S’il est sorti libre, cette nouvelle affaire tombe bien mal pour Bernard Laporte. Cette garde à vue intervient au beau milieu du référendum Lancé par la FFR et lors duquel les amateur clubs tricolores doevent approuver, ou non, the proposition of Bernard Laporte of designer Patrick Buisson in the quality of president délégué of the Fédération.

Un timing que dénonce Me Jean-Pierre Versini-Campinchi: “Il est parfaitement scandaleux que le parquet ait choisi la date de l’election de M. (Patrick) Buisson to fixer celle de l’audition et que la divulgation de cette audition ait It was too late every day.” L’avocat de Bernard Laporte a évoqué un “acharnement du PNF”.

The référendum auprès des clubs de rugby français a débuté le lundi January 23 and se terminera le jeudi January 26 sur les midi coups. The comité d’éthique de la FFR annoncera per la suite le résultat des votes.

A lire also:
Référendum à la FFR: 68% of French esperent le department of Bernard Laporte

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *