Nouveau rebondissement de taille dans l’affaire Activision/Microsoft

Microsoft est dans la panade pour son rachat d’Activision Blizzard alors que deux mastodontes s’y oppositionnt officiellement.

This fait déjà pres d’un an que Microsoft a son souhait de racheter le studio de jeux vidéo Activision Blizzard à hauteur de 70 milliards de dollars. Depuis, la firme rencontre complication sur complication. Après des entretines avec la Federal Trade Commission aux États-Unis, des questionnaires envoys par l’Europe et les plaintes déposées par son plus grand rival Sony, Microsoft must encore a frontier un obstacle de taille.

Deux géants du web et du jeu video viennent de s’opposer publiquement à cette acquisition, qui ne fait definitivement pas l’unanimité. He s’agit of Google and Nvidiaqui rejoignent Sony sur le fait que la transaction pourrait avoir des conséquences trop dommageables pour de nombreux acteurs de l’industrie video, notamment en ce qui concerne la potentielle exclusivité de Call of Duty.

Des risques trop grands

Because Microsoft has renovated more reprises than pas vouloir transforming the franchise of this year into an exclusive Xbox and s’est vertué à monterer patte blanche, it is vrai that in his faits, this possibilité restera toujours oververte one of his final races . Bloomberg, which reports on this information, explains that these societies have more inquiets as propos of “l’avantage deloyal [que gagnerait Microsoft] sur le marché du cloud gaming, des jeux par abonnement et des jeux mobiles.”

There are sectors that concern Google and Nvidia directly after the death of Stadia. GeForce Now is still alive and alive, and compte between the rester encore of nombreuses années. Now the media, Nvidia tout particulièrement a mis l’emphase on the nécessité d’avoir un accès libre et égal aux jeux vidéo, no pas specifiquement critiqué le rachat en lui-meme.

Un verdict encore loin

Maintenant, rest à savoir si ces témoignages auront un quelconque poids sur la balance. Depuis que Microsoft se dépatouille avec cette affaire, tout semble aller de travers pour la firme et le suspense reste à son comple. Pour rappel, ce sont les autorités mondiales qui auront le fin mot de l’histoire d’ici encore quelques semaines, voire mois. De son côté, Sony lance également les hostilités en affirmant que le prochain Final fantasy This is a PS5 exclusivity over the long term, which is not plaited on PC or Xbox. Ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse ?

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *